Un nouvel avis du Haut Conseil de Santé Publique est  disponible à l’adresse : Avis du HCSP du 23 mars 2022

Etant donné le nombre de personnes quittant la zone de guerre en Ukraine et rejoignant la France, la DGS a saisi le HCSP afin d’actualiser son avis de 2015 relatif à la visite médicale des étrangers primo-arrivants, afin de l’adapter à la situation sanitaire de ces personnes et d’appuyer les professionnels concernés.

Le HCSP a pris en compte :

  • la vulnérabilité des populations migrantes, liées à la promiscuité majorant le risque d’exposition aux agents infectieux en général et aux conséquences psychologiques du conflit, des séparations familiales et de l’exil ;
  • la prévalence en Ukraine de certaines maladies contagieuses comme la tuberculose (situations de multi résistance), le VIH, VHC ;
  • une faible couverture vaccinale (responsable de cas de poliomyélite) et de risque de propagation de plusieurs maladies infectieuses dans cette population (Covid-19, rougeole…).

Par conséquent, le HCSP recommande de :

  • Hiérarchiser les mesures à mettre en place pour ces personnes : le premier accueil (immédiat) qui permettra notamment d’assurer les soins d’urgence, d’évaluer les besoins immédiats (troubles psychiques, risque de rupture médicamenteuse). D’autres mesures prioritaires (rattrapage vaccinal y compris vis-à-vis du Covid-19, entrée à l’école des enfants, dépistage du syndrome de stress post traumatique…) doivent être mises en œuvre.
  • Garantir la coordination et l’accès à l’information dans les territoires, en assurant un accompagnement médico-social (ouverture des droits sociaux et accès aux soins).
  • Mettre en place la numérisation des données médicales afin de permettre leur traçabilité.
  • Recourir à l’interprétariat professionnel et/ou a` la médiation en sante?, ou à défaut à des outils numériques de traduction.

Enfin, le HCSP insiste sur la vigilance à observer pour la prise en charge et la continuité des droits et des soins après la période initiale et sur l’organisation d’un « rendez-vous santé » dans les quatre mois après l’entrée sur le territoire.

Ce document actualise : Visite médicale des étrangers primo-arrivants du 3 mai 2015

Il peut être téléchargé ici : Avis du HCSP du 23 mars 2022

 Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.